Défis des 30 heures de la faim 2018

Participants au Défi, Polyvalente Le Carrefour

Le grand jeûne des étudiants de 4 des 5 écoles secondaires s’est tenu les 22 et 23 février derniers.   Cette expérience volontaire, en marge du cours Monde contemporain des élèves de 5e secondaire, a permis d’amasser l’impressionnante somme de 16 000 $ au bénéfice de leur banque alimentaire régionale. En considérant l'effet levier de Moisson Outaouais, qui transformera chaque don d’un dollar en 5 $ de nourriture, le Défi des 30 heures de la faim permettra de redistribuer 80 000 $ en denrées alimentaires dans la communauté.  Ce montant sera bonifié puisque la cinquième école participante, l’École secondaire l’Île, fera son Défi les 12 et 13 avril prochains.  Au total, 480 étudiants auront participé au projet.

« La participation au Défi de chaque élève aura un impact positif et significatif sur la vie de d’autres personnes de leur communauté et ça c’est extraordinaire !  Ce projet fait d’eux des ambassadeurs de la lutte à l’insécurité alimentaire pour les années à venir.  Cela les sensibilise à devenir de meilleurs citoyens et à développer leurs valeurs sociales de compassion et de solidarité, mais aussi d’action sociale », a mentionné Sonia Latulippe, directrice générale de Moisson Outaouais.

C’est grâce à des initiatives comme celles-ci que Moisson Outaouais peut continuer à être un leader régional dans la lutte à l’insécurité alimentaire vécue par les personnes les plus vulnérables de notre région. En effet, la plus importante source de revenu pour l’organisme provient des activités de financement participatif. Certaines sont initiées par Moisson, mais d’autres, comme pour Le Défi des 30 heures de la faim, sont le fruit de la mobilisation volontaire de bénévoles de la région.

LE DÉFI
Parmi les 5 écoles participantes, on retrouve La Polyvalente Le Carrefour, La Polyvalente Nicolas-Gatineau, l’École secondaire du Versant, le Collège Nouvelles Frontières et l’École secondaire de l’Île (qui fera plutôt son Défi à la mi-avril, pour des raisons d’agenda scolaire) portant le nombre d’élèves à environ 450.

Les étudiants ont débuté leur jeûne en matinée, sont allés à leurs cours toute la journée et ont demeuré à l’école pour la soirée et la nuit, pour terminer leur défi à 14 h vendredi.  Pendant ces 30 heures, certaines périodes seront réservées à des activités spécifiques autour du thème de la faim, dont une conférence de Moisson Outaouais. Le Défi  s'est terminé avec la traditionnelle ruée vers la cafétéria pour déguster un copieux repas commandité par plusieurs commanditaires locaux qui tiennent à soutenir les jeunes dans leur démarche sociale :  IGA Extra famille Charles, IGA Extra famille Plante et la Laiterie de l’Outaouais ont contribué tous généreusement.  Par surcroît, plusieurs élus ont soutenu également l’initiative de notre relève : des conseillers municipaux, des députés provinciaux et un député fédéral.