Le Défi des 30 heures de la faim

450 étudiants de 5 écoles se conscientiseront à la faim

Gatineau, le 11 février 2019 – C’est jeudi matin, le 21 février, que débutera la cinquième édition du Défi des 30 heures de la faim. Des étudiants de 5e secondaire de 3 des 5 écoles participantes se priveront de nourriture pendant 30 heures. Cette expérience volontaire vise à  sensibiliser les étudiants au problème de la faim et à faire un exercice de solidarité envers ceux qui en souffrent, tout en réalisant une importante collecte de fonds au bénéfice de Moisson Outaouais.

 « Ces jeunes sont nos futurs médecins, professeurs, politiciens, travailleurs sociaux, qui ont un rôle prépondérant à jouer dans notre société. Cette expérience leur permettra de prendre conscience qu’ensemble, ils sont capables de faire une grande différence pour les moins bien nantis de leur communauté » mentionne Armand Kayolo, directeur général par intérim de Moisson Outaouais.

Lancé en 2015, le projet a permis d'amasser une somme totalisant 43 500 $ dans lequel 1160 élèves ont été impliqués.  À cela s’ajouteront, les 460 étudiants qui seront conscientisés à la faim dans les prochains jours grâce à ce projet. Cette année,  les 5 écoles participantes sont : La Polyvalente Le Carrefour, La Polyvalente Nicolas-Gatineau, le Collège Nouvelles Frontières, la Polyvalente L’Érablière et l’École secondaire de l’Île.  Ces deux dernières écoles  feront leur défi le 28 mars pour des raisons d’agenda scolaire. 

Les étudiants débuteront leur jeûne jeudi matin, iront à leurs cours toute la journée, demeureront à l’école pour la soirée et la nuit. Pendant ces 30 heures, certaines périodes seront réservées à des activités spécifiques autour du thème de la faim. Le défi se terminera à 14 h vendredi avec la traditionnelle ruée vers la cafétéria pour déguster un repas offert par des commanditaires locaux qui tiennent à soutenir les jeunes dans leur démarche sociale :  IGA Extra famille Charles,  IGA Extra famille Plante et la Laiterie de l’Outaouais.